Comment photographier les écureuils

Bien avant que j’envisage de me lancer dans la photographie animalière, les écureuils roux m’intriguaient et me fascinaient déjà.
Je m’arrêtais souvent et je les regardais faire des pitreries, courir à la cimes des arbres ou se précipiter pour ramasser de la nourriture au sol.

Lorsque j’ai commencé la photographie animalière, je m’appuyais essentiellement sur des rencontres fortuites pendant que je me promenais. 

Au début, je n’avais aucune attente particulière et j’étais content d’en avoir quelques clichés. Cependant, après quelque temps à suivre cette approche, aussi agréable soit-elle, il devenait évident que le simple fait de se fier aux rencontres fortuites ne correspondrait pas aux images que je voulais, car mes attentes en tant que photographe animalier grandissaient.

Nourrir les écureuils

N’étant pas adepte du nourrissage de la faune sauvage, je ne peux que vous recommander (si vous le faites) de vous renseigner correctement sur l’alimentation des écureuils afin de ne pas les rendre malades ou pire.

Les écureuils recherchent leur nourriture surtout au sol. C’est pourquoi il convient de leur procurer des aliments au niveau du sol, à l’abri de la pluie afin d’éviter de les contaminer.

Nikon D750 + Nikkor 200-500mm f/5.6

Arrière-plan et direction de la lumière

Un bon fond est la clé et en avoir un, peut être un grand défi, surtout dans la nature. Cela doit également matcher avec l’endroit où le soleil se déplace pendant la journée, garantissant que les conditions restent optimales pour vos photographies.

L’aspect de la zone de vie des écureuils dictera d’où vous pouvez les photographier.

Fabriquer un affut ou acheter de quoi en faire un, vous permettra de choisir soigneusement votre arrière plan sans risquer de faire fuir votre sujet.

Alors que l’éclairage de face vous offrira des clichés agréables, vous pouvez faire preuve de créativité et opter pour un contre-jour ou un éclairage latéral.

Camouflage et prise de vue à distance

En majorité, les écureuils sont, par leur nature, très sauvages (hors parc, évidement).
Cependant, même sauvage, il est possible qu’avec un peu de temps ils s’habituent à votre présence, vous facilitant grandement vos prises de vues.
Majoritairement, ils resteront craintifs et vous devez vous camoufler correctement.

Vous pouvez également repérer où boit votre sujet et déclencher à distance. La plupart des hybrides et certains reflex le permette via une application sur votre téléphone, qui vous permet de voir l’image, d’ajuster l’exposition, etc. L’inconvénient est que la plupart d’entre eux ne fonctionnent pas bien au-delà de 10 mètres. À voir en fonction de votre configuration donc.

La lumière

La lumière est un élément important. Choisir une zone dégagée, ou une lisière de forêt, permettra plus de lumière pour vos prises de vue. Réfléchissez à l’avance si vous voulez un contrejour ou un éclairage direct, et à quelles heures de la journée la lumière convient à ces types d’éclairage.

Profitez de l’absence des écureuils afin d’expérimenter diverses conditions d’éclairage. C’est le scénario idéal à viser, car il donne à vos images un éventail beaucoup plus large d’ambiances.

La lumière écrasante de l’été peut être rendue douce grâce au feuillage épais de cette saison, évitant ainsi des zones cramées dans votre image.

Emplacement.

Un point à considérer lors de la sélection d’un site et qui n’est pas directement lié à la photographie c’est d’être conscient de l’accessibilité et de la distance que vous devez parcourir pour atteindre l’emplacement de votre affut photo. Il serait dommage d’effrayer votre sujet lorsque vous vous rendez sur place.

Étant en foret, j’ai repéré les habitudes de cet écureuil afin de me servir du terrain à mon avantage sans l’effrayer.

Les paramètres de votre appareil

Les réglages de l’appareil photo dépendront bien sûr de la lumière mais, si possible, essayez d’atteindre une vitesse d’obturation raisonnablement rapide d’environ 1/250e de seconde pour toutes les prises de vue statiques. Si vous souhaitez capturer des images de type mouvement ou action plus rapides, vous aurez besoin de beaucoup plus de vitesse.

Par exemple, si vous tentez de photographier un écureuil qui saute , la vitesse d’obturation doit être d’environ 1/1600e de seconde pour vous assurer de pouvoir figer l’action. En gardant l’iris de votre objectif grand ouvert, ou proche de cela, tout en poussant l’ISO vers le haut , ces vitesses rapides sont atteignables.

Encore une fois, en raison de la vitesse à laquelle ils se déplacent, assurez-vous que de mettre votre appareil photo en mode rafale plutôt que sur une seule prise. Les choses peuvent arriver très rapidement et à l’improviste avec les écureuils, vous voulez donc être prêt quand cela se produit.

Bref, soyez créatifs et essayez d’utiliser votre imagination!

Si vous cherchez comment photographier les écureuils, avec un petit budget, alors, lisez cet article. Le matériel listé vous aidera sans nul doute.

Choisir son objectif

L’objectif que vous utiliserez variera bien sûr en fonction du type d’image que vous souhaitez obtenir. C’est l’un des avantages d’avoir un excellent camouflage : il vous permettra d’utiliser tout une une gamme d’objectifs. 

Passer à un zoom 400 mm ou 70-200 mm, par exemple, est idéal pour obtenir une image de l’écureuil dans son habitat. Les grands angles sont également une option, que vous pouvez configurer et déclencher à distance.

J’en profite pour vous conseiller différents articles qui pourront également vous aider :
– Comment choisir entre un téléobjectif zoom et une focale fixe?
– Comment choisir son premier téléobjectif pour la photographie animalière?
– Comment choisir facilement une tête de trépied photo?

En conclusion

Il est difficile de penser à un petit animal plus charismatique que l’écureuil roux, et c’est toujours un plaisir de les photographier et de passer du temps avec eux. Si certains jours, le côté photographie ne fonctionne pas, ne soyez pas découragés. Soyez simplement heureux d’avoir eu la chance de les observer. Demain est un jour nouveau avec son lot de promesses.

Rappelez-vous toujours que chaque moment que vous passez avec ces magnifiques créatures, n’est jamais du temps perdu. 

Toutes les photographies animalières sont disponibles à la vente, en tirage photo, sur plusieurs supports et différentes tailles.
Contactez moi en mp sur Instagram pour connaitre les tarifs.
Les ventes sont systématiquement reversées à plusieurs associations françaises qui recueillent et soignent la faune sauvage.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.